nl fr en

Lalibre parle de Jade & Jules – Agence de Matchmaking

06-11-2020

Jade&Jules, une nouvelle agence de personal matchmaking qui veut résoudre le déséquilibre entre
hommes et femmes

lalibre.be/lifestyle/magazine/jadejules-une-nouvelle-agence-de-personal-matchmaking-qui-veut-resoudre-ledesequilibre-
entre-hommes-et-femmes-5f809e837b50a641f642aa68

Rien ne va plus du côté de l’amour : là encore, l’énorme crise induite par le coronavirus
a fait augmenter de beaucoup les chiffres des divorces en Belgique et si l’on peut corréler
les 25 % de divorces en plus en mai 2020 par rapport à mai 2019 à un embouteillage de
dossiers suite au confinement, “en juin, il y avait toujours 19 % en plus de divorces et
en juillet 13 % de plus par rapport aux mois de l’année précédente”, indique
Annemieke Dubois, citant les chiffres de la Fednot, la Fédération des notaires.

La jeune femme vient de lancer  “Jade&Jules”, un service de
personal matchmaking qui s’adresse aux hommes.

Pourquoi les hommes ?

Annemieke Dubois connaît bien le monde de la rencontre entre célibataires. Elle a dirigé Berkeley International, une agence de rencontres de haut standing qu’elle a fait vivre avec succès durant 5 ans.

Et comme sur les sites de  rencontres bien connus comme Tinder ou happn, elle a pu constater un déséquilibre certain entre hommes et femmes : “Dans les réseaux des agences, il y a même environ
70 % de femmes pour 30 % d’hommes”, analyse-t-elle. ”

Les femmes sont plus rapides pour prendre les choses en main et si elles sont majoritaires pour s’inscrire dans une agence de personal matchmaking, c’est aussi pour le havre de sécurité que cela
représente.”

Un très large réseau

Le problème alors est de ne pas trouver la relation durable attendue… faute d’hommes,
malgré une inscription conséquente. Annemieke Dubois a donc
décidé de penser la rencontre autrement : “Les hommes s’inscrivent et payent un fee
tandis que les femmes sont, elles, invitées à s’enregistrer gratuitement.” Une façon de faire
win-win pour les hommes comme pour les femmes. “Après plusieurs rencontres durant
lesquelles nous analysons finement la personnalité et les souhaits des hommes inscrits,
nous activons notre réseau, à la recherche de la personne qui pourra au mieux
combler ses attentes. Les femmes inscrites sont aussi interviewées pour mieux définir
leurs attentes”, détaille l’experte.
1/2
Des attentes qui sont très variables selon le vécu, la phase de vie actuelle, les envies des
uns et des autres : “C’est bien là toute la richesse de notre profession : le modèle
traditionnel de la rencontre qui doit nécessairement mener à un couple installé
ensemble a vécu. Aujourd’hui, si nos clients cherchent une relation durable, elle peut
s’exprimer de bien des façons : vivre ensemble dans une intimité partagée bien sûr
mais aussi se croiser pour vivre de bons moments, se voir le week-end, car la semaine
est davantage professionnelle. Il existe beaucoup de souhaits différents.”
Les deux femmes multiplient donc les interviews, font preuve d’empathie,
approfondissent les envies et les peurs des hommes et des femmes qu’elles font se
rencontrer. Elles vont même jusqu’à organiser une rencontre dans un cadre
extraordinaire pour un moment qui rapproche aussi les centres d’intérêt de chaque
personnalité. Mais il y a une chose “presque magique” sur laquelle ces deux
professionnelles n’ont pas de prise : “C’est l’alchimie de la rencontre, même si notre
approche sur mesure est taillée pour qu’elle éclose du premier coup !”
Photo problématique

Enfin, la crise que l’on vit depuis le début de l’année a durement paralysé la vie sociale.
Et c’est presque tout naturellement que les inscriptions sur les sites de rencontres en
ligne ont considérablement augmenté. Une étude de Yugo (filiale de Telenet) a d’ailleurs
montré que 16 % de Belges ont débuté des relations en ligne, sans moyen de se
rencontrer au début…
Pourtant, pour certains, il est inconcevable de se créer un profil et d’afficher sa photo
sur de tels sites. “Les célibataires hommes de ce type représentent notre groupe cible”,
explique Annemieke Dubois. Ce sont des personnes avec un statut certain . Qui ont
l’envie de vivre une histoire vraie, sans difficultés qui pourraient être induites par leur
profession et/ou leur notoriété”. La discrétion est évidemment de mise chez
Jade&Jules, de même que le professionnalisme dans les interviews des hommes comme
des femmes. L’objectif : le perfect match, loin, si loin du swipe !
2/2

Jade & Jules Logo
Jade & Jules Logo

Prêt à rencontrer l’amour?

Rejoignez-nous en tant que membre privé de Jade & Jules et laissez notre expertise unique en matière de matchmaking travailler pour vous.

Plus d'info